• godestlise

La Maison Perchée

Par SNG.


Proche ou éloigné, professionnel ou peu à pas concerné, vous avez peut-être déjà entendu parler de la Maison Perchée, haut lieu du rassemblement aujourd'hui jonché dans le cloud, battants grands ouverts à de jeunes personnes au parcours singulier. Espace d’échange et de quiétude fédérant l'engagement concret dans l'autonomisation et l'accompagnement personnalisé d’adultes en devenir vivant avec des troubles psychiques, la Maison Perchée se dessine en chaumière rassurante par de complicitement pairs saluant la voie du rétablissement, formés et/ou formant tout un voisin de palier à l'appréhension d'être et au mieux-vivre en marge des normes.

La Maison Perchée tient debout par la grâce de cette communauté en mouvement, je dirais même en grande gesticulation, aussi bien depuis ce qui se passe au sein de cette fourmilière d'individus concernés que sur la braise médiatique. Bâtie sur les pans et cimaises de savoirs expérientiels en santé mentale, ses membres-murs - dont les compétences et les parcours mêlés prolifèrent en couleurs de briques et tuiles bien raccommodées - se pavanent amicaux et croisent des expériences en mezzanine ; communauté caméléonesque de personnes vives et bénévoles qui donnent du temps à cette cabane et ressourcerie de matière à vivre.

La pondération acrobatique de la Maison, répartie en pièces oiselles - du nid au perchoir, en passant par les ateliers d'artistes aux portes entrebâillées, sessions de parrainage et d'autoformation bienveillante du faire c'est comprendre - résonne au chantier initial réunissant des personnes ayant un parcours commun et unique de soins psychiatriques et/ou addictologiques plus ou moins heureux. Celles-ci souhaitent proposer en plus et de manière différente du panel d'accompagnements proposés sur le terrain du soin en santé mentale, la canopée d'endroits d'outillage alternatif à destination de jeunes adultes en souffrance, parfois perdus et livrés au tête-à-tête à leurs maux.

En plusieurs lieux et manifestations, j'ai assisté à sa présentation par les pilotes-mêmes du projet (aujourd'hui en quête d'une parcelle de ville où s'établir et rassembler les poutres, les brindilles et l'énergie collective) discourant de manière sensible, lucide et authentique. Percevant la grande force de maîtrise du vulnérable assumé, quand montrer l'exemple et l'absolue conviction dans l'incertitude de demain sied à des médiateurs riches de l'expérience éprouvée et du redressement d'un corps pensant double, triple, acteurs résilients, ravitaillés du don de partager l'épreuve en témoignage, la peur des proches et l'avenir enclavé, la médisance de la société à nos égards, le froid dans l'errance médicale, la trouille de revivre, la coexistence possible avec la maladie, enfin, les failles du système sanitaire et moult passages virulents en HP.

Tels des modules algeco amovibles non moins inaliénables à se consolider dans la co-construction d'édifice commun, les sacrés piafs de la Maison Perchée ont des plans de tanière à frémir en mijoteuse sur la comète.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ikigai