• godestlise

Lettre de remerciements

Par Vivi.


Merci de tout cœur pour ce cadeau et cette visibilité que vous m’offrez à l’issue du concours des journées de la schizophrénie.


Je vous remercie chaleureusement, en retour, car j’ai pu faire beaucoup d’ateliers et ils m’ont aidé à chaque fois, d’une manière différente et complémentaire. Comme vous n’êtes pas rémunéré ni valorisé à la juste mesure du travail fourni, cela me semble un minimum de vous remercier de cette manière.


Aux fondateurs, je souhaite de faire croître toujours plus en qualité, en nombre et en visibilité les équipes et ateliers de la maison perchée. Car je pense sincèrement que les groupes de paroles, l’art thérapie, le yoga, la sophrologie, les nids, les échanges de bon conseils peuvent faire une différence significative dans le parcours de vie d’une personne ayant des troubles psychiatriques. J’espère avec vous que l’association va prendre l’ampleur qu’elle mérite.


Aux bénévoles, je vous tire mon chapeau, car vous accueillez avec gentillesse et tolérance toutes les personnes qui se présentent à vous. L’adage ‘Mieux vaut prévenir que Guérir’ est essentiel et vous l’avez bien compris.

Et les troubles sont multiples et variés, parfois avec d’autres pathologies associées : Schizophrénie, Troubles Bipolaires, Dépression, Troubles anxieux généralisés, Épilepsie, Troubles Dys (Dyscalculie, Dysorthographie, Dyslexie), Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, Confusion… j’en oublie certainement.

Merci de permettre à ces personnes de trouver un professionnel de santé qui les écoute, un entourage familial et professionnel bienveillant, une alimentation saine et un rythme de vie adapté, un entourage familial et amical solide et aidant. Il ne faut jamais culpabiliser : d’appeler le 15 en cas de crise et de risque pour sa vie, par exemple. Ou demander une RQTH après plusieurs échecs scolaires ou professionnels, la limite entre motivation et barrière du trouble est fine et pas évidente, ne pas céder à l’impulsivité ou à la colère, ne pas abandonner ni les études ni le travail par dépit ou dégout.

Je pense que la Maison perchée est un premier pas décisif dans ces démarches, et que vous êtes la première ligne, la charnière de ce combat permanent. Félicitations donc.


A Gringe, merci pour tes sons qui sont chant-mé, ‘Enfant lune’ et ‘Les Casseurs Flowters’ j’ai poncé et j’aime beaucoup. En particulier ‘Scanner’ qui me touche profondément car j’ai deux sœurs et j’empathise à fond sur ce rap.

J’espère que tu vas sortir d’autres projets, en solo ou en duo c’est toujours un plaisir, force à toi.

20 vues0 commentaire