• godestlise

Saturne

Par Aurore d'Amaya.


Dérivations de l’astéroïde,

Amerrissage imminent

Nous, Hommes faits de chairs d’étoiles divaguons dans les couloirs du temps, égarés que l’on est.

Tantôt vêtu de la nuit

Tantôt habillé du soleil levant .

T’as percuté Saturne

percussions des astres

Perdition mentale

T’as percuté Saturne

Percussion désastre.

De royales attitudes, de nos solaires longitudes.

Regard voilé, voie lactée.

Paradoxe temporel

Perturbations du système

Piratages des lignes de codes

On retombe toujours sur nos pattes.

Feulant dans la boîte, chats dingues que nous sommes .

Jambes emmêlées, bouddha tantrique, valse d’un corps qui tombe, tombe, tombe.

L’effort est constant.

La houles de la nuit étoilée derrière l’asile des murs bétonnés.

Visages éclairés par la demi lune,

Courants pieds nus sur le fils barbelé de son esprit à mille mètres d’altitude.

Et s’il tombe on le rattrape, danse des fous, dans nos combinaisons célestes.

Bras qui s’accrochent pour ne plus dériver, et jambes qui battent, battent

Frénésie mentale, l’ensemble, la force centrifuge d’âmes qui se mêlent.

L’horizon des événements nous tend ces bras.

Et une porte s’ouvre, nous la franchirons ensemble, égarés que nous sommes.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Association Loi 1901 basée à Paris, oeuvrant à améliorer les conditions de vie des personnes souffrants de troubles psychiques et leur inclusion dans la société.